Dernière modification

25 novembre 2017

Cet ouvrage reprend l’essentiel d’une thèse en Anthropologie soutenue en 1997 à l’Université de La Réunion. Il étudie principalement le champ matrimonial à travers l’histoire du mariage et du choix du conjoint, durant trois siècles, à Saint-Leu à l’île de La Réunion.

Il met en évidence que parmi les critères pertinents pour s’allier, celui de la résidence, c’est-à-dire l’endroit où les futurs conjoints demeurent, est bien plus déterminant que l’appartenance ethnique, religieuse, voire sociale.

 

Disponible uniquement en e.book:

auprès de l’auteur: gilles.gerard.974@gmail.com